Coups de coeurs

1Q84 livre 1 : Avril-Juin de Haruki Murakami

Un monde parallèle de Murakami

"Le lendemain soir, il y avait encore deux lunes. La grande était celle de toujours. Elle avait des teintes d'une étrange blancheur, comme si elle venait de traverser une montagne de cendres. Mais sinon, c'était le même vieil astre familier. Celui sur lequel, par un chaud été de 1969, Neil Armstrong avait modestement fait son tout premier pas de géant. Et puis, à côté, il y avait une petite lune verte, à la silhouette déformée. Elle se tenait toute penaude près de la grande, comme une enfant coupable."

1Q84Aomamé (littéralement « haricot de soja ») prof d’art martiaux et tueuse à gage (d’homme violent envers les femmes) à ses heures perdues est une ancienne enfant témoin de Jéhovah. Elle a fréquentée la même école que Tengo, prof de math et romancier (sans talent) à ses heures perdues également. Tous les deux ont 29 ans en 1984. Ils vivent leur vie tranquillement, mais les little people vont en décider autrement. Qui sont-ils ? Les personnages principaux d’un livre : La chrysalide de l’air. Ecrit par Fukaeri, jeune fille de 17 ans évadée d’une secte appelé Les Précurseurs. Tengo se voit charger de réécrire ce livre pour gagner un concours de jeunes auteurs. Le succès est là et sa vie s’en retrouve totalement transformée. Notamment par l’apparition d’une deuxième lune dans le ciel et du concept de l’année 1Q84 (Q pour question).

Chapitre après chapitre on suit l’histoire d’Aomamé et celle de Tengo qui n’ont rien en commun pour le moment, mais on pressent qu’ils vont devoir se rencontrer pour savoir pourquoi le monde change autant. Un monde étrange et rempli de violence, d’enquête et de littérature. Qui sont ses précurseurs ? Qui sont les little people ? Pourquoi sont-ils le liens entre les deux protagonistes ?

J’ai quasiment terminé le tome 2 et je ne peux toujours pas répondre à ces questions, j’ai hâte de tout découvrir dans le tome 3. Ils se lisent vite, mais l’écriture n’est cependant pas facile. Très littéraire, très poétique par moment. L’univers de Murakami est déconcertant, le Japon également. La culture et l’écriture déroute mais en s’accrochant, on se plonge dans un monde parallèle qui intrigue énormément.

BONUS : Si la littérature japonaise vous inspire, l’oeuvre de Murakami est grandiose et très surréalistes. Et s’il vous prend l’envie d’acheter la trilogie en poche, un visage se dessine en alignant les couvertures et ça, c’est classe.

1Q84 livre 1 : Avril-Juin de Haruki Murakami, ed 10/18