ActualitésCoups de coeurs

Héros Secondaires

Laissez-moi vous parler de « Héros secondaires » de S.G.BROWNE, sorti fin 2017 chez AGULLO.

S.G.BROWNE s’était déjà fait connaitre du grand public avec « Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère …et retrouvé l’amour » qui explorait la vie des zombies de leurs points de vues à eux.

Dans Héros Secondaires, il parle de New York, d’individus lambda, de gentils loosers qui voient leurs vies changer après un énième test de médicaments. Mais après tout, on peut s’attendre à pas mal d’effets secondaires lorsque l’on est cobayes professionnels. Diarrhées, vomissements, fatigue passagère, augmentation du rythme cardiaque sont des symptômes qu’on a tous lus sur les notices des médicaments. Ah bon ? Vous ne lisez jamais ces petites feuilles pliées en dix, à l’encre bleue ou verte qui décrivent avec soin pourquoi vous feriez mieux de ne pas prendre ce truc ?

Lloyd et sa bande eux les connaissent par cœur. Mais ils n’ont jamais prévu de changer à ce point-là.

Alors à la phrase : un grand pouvoir entraine de grandes responsabilités, cette bande de paumés répond : à pouvoir de merde, responsabilité partagée.

 

Et oui, on n’est pas tous faits pour faire de grandes choses,

Quoique,,,

Critique sur la surmédicalisation de notre monde, sur la place qu’on prend au milieu des autres, sur ce qu’on fait ou pas de notre vie, « Héros secondaire » est aussi une jolie réflexion sur la responsabilité qu’on a auprès des gens qu’on aime, des SDF qu’on croise, des abrutis qui nous blessent. Le tout avec une belle dose d’humour.

Un petit extrait pour la route :

Lorsque j’ai appelé Blaine pour lui demander de me retrouver pour une partie d’échec, je lui ai promis que s’il gagnait, je me rallierais à sa quête pour devenir maitre du monde. Il m’a opposé qu’il n’aimait pas travailler en équipe, alors je lui ai proposé de devenir son sous-fifre.

-« Tout super-vilain doit avoir un homme de main loyal. Bobo the Goon , Mini-Moi, Dark Vador .

-Dark Vador n’est pas l’exemple le plus probant »Répond-il.  «  Il finit par balancer Palpatine dans le générateur de l’Etoile Noire.

-Je te promets de ne pas te balancer dans un générateur », Je déclare.

Valérie