ActualitésCoups de coeurs

Cinéma: Deadpool 2

MOI J’AIME PAS LES FILMS DE SUPERHÉROS, mais j’aime bien Deadpool .

D’abord, il bouffe à tous les râteliers, de Flashdance à James Bond, rien que dans le générique. Mention spéciale aux bandeaux qui, comme dans le N°1, ne présentent pas « filmé par Mr Machin, scénario par TrucMuche » mais : Filmé par le mec qui a tué le chien de John Wick , Décors la Blind Team, etc.

Ensuite, c’est quand même le seul film où le héros commence sa première scène en ironisant sur la mort de Wolverine, et se fait péter la gueule dans une explosion de bras, de jambes et de bouts de cadavre virevoltants. Le tout en commentant lui-même sa propre dispersion.

Je ne vous ferais pas l’affront de raconter l’histoire, elle se trouve dans tous les réseaux sociaux, et puis, sivous l’avez vu, ça ne sert à rien, si vous n’êtes pas allé le voir, je ne vais pas vous spoiler.

Par contre, je peux vous dire que la salle où nous étions était secouée par les rires, les Beurk, les Ha ! et les Oh..putain…

Je peux vous dire aussi que moi, j’ai adoré Cable, trouvé Domino super, kiffé Peter, que je veux croiser Yukio (bisous Yukio) maquée à Negasonic Teenage Warhead et m’associer avec Dopinder pour monter unesociété de taxi. Et intégrer la X-Force. Enfin peut être pas finalement.

Il y a bien évidement des caméos hyper sympa, des conneries sur Xavier, des références aux comics, des références à l’univers Marvel et DC, aux films précédents des X-Men, des jeux de mot très bâtards, desscènes d’anthologie (moi je ne vois plus mon chéri assis sur le canapé de la même façon depuis la vision deDeadpool sur le sien). Il y a des clins d’œil au public avec explosion du quatrième mur, et des prolongations post-générique à se pisser dessus de rire. Ah oui, il y a du sang aussi, et des morceaux de corps, mais bon,rien d’inhabituel.

On ne va pas se déchirer pour des commentaires type : Oui mais il est moins bon que le N°1, Non, il estmeilleur, C’est pas dans les Comics, Oui mais l’héroïne est…, et patati et patata. On s’en fout. On ne va pasvoir Deadpool pour une critique de la raison pure. On va voir un pote déjanté, passer un moment jubilatoire,et savourer l’autodérision de Ryan Reynolds. Le reste n’est que posture.

À l’heure où les acteurs ont tous des melons plus gros que des pastèques transgéniques et sont dansl’hypercontrôle de leur image, il est bon de voir des mecs comme Reynolds et Jackman jouer de leurséchecs. À l’heure de la censure il est bon d’entendre parler de cul et d’écouter des dialogues lourdingues.

Alors moi, j’aime pas les superhéros, MAIS J’AIME DEADPOOL.

Valérie.

One thought on “Cinéma: Deadpool 2

  1. Mais ! Mais… Mais OUI !!!
    J’aime pas les super-héros, ça tombe bien : lui non plus. J’ai au moins un point en commun avec Deadpool.
    Bref, j’ai kiffé !
    (Bisous Wade <3 )

Comments are closed.