Diabolus in musica, Céline ROSENHEIM

Une plongée mélancolique dans le black métal

Une petite note sur le titre « Diabolus in Musica », littéralement le diable dans la musique. Au Moyen-Âge cela correspondant en musique à un intervalle de trois tons (un triton désormais). Cet intervalle engendre une attente ou une tension pour l’auditeur qui était perçu comme désagréable à l’époque, et fut même interdit par l’église dans la… Read more