Clair de runes

Clair de Runes du 22 09 2018

 

ill :Z.Busch.

Stevenson a dit : l’important, ce n’est pas la destination, c’est le voyage.

La p’tite voix  dans ma tête : Tu parles ! Si tu es cryogénisé(e)  dans une capsule  pour les 500 ans qui viennent, tu risques de ne pas apprécier le froid ! Donc, la destination, c’est l’essentiel.

Oui, mais des fois, tu peux voyager moins loin et faire de belles rencontres.

La p’tite voix  dans ma tête : Tu parles ! C’est le meilleur moyen de croiser des requins géants, de rencontrer un 3eme type, ou des sorcières dans une cabane au fond des bois !

Le voyage serait-il une fuite ? Fuite en avant, fuite de ses propres peurs, de ses échecs, de ses hontes. On peut fuir les autres en partant loin, on peut éviter les catastrophes en voyageant dans le temps. (Si l’on n’a pas peur des paradoxes).  Aujourd’hui, le voyage est aussi une façon de se montrer aux autres (ouais, moi j’suis partie en pèlerinage au Népal, à pied, si,si, pour vivre pleinement des rencontres ,tu vois, j’ai ramené des super selfies avec le Yéti tu vois…).

Rester chez soi, c’est  s’enfermer sur soi-même et Stendhal a dit : On peut tout acquérir dans la solitude, sauf du caractère. Et du caractère, chez Cyberunes, on en a. Et on a même des caractères typo.

Les voyages, petits ou grands, que l’on perde du temps ou qu’on en prenne,  sont toujours des moments pour rêver, imaginer, rencontrer, vivre d’autres émotions.

Alors, partons. Partons loin, ou près, seul ou accompagnés, en tongs ou en vaisseaux, sur les ailes des dragons ou dans un ornithoptère, mais partons. Partager  d’autres cultures ça rend toujours plus intelligent. Et ça occupera les p’tites voix dans nos têtes.

 

Valdes

Clair de Runes 22 09 -Voyages