CLAIR DE RUNES MAI 2020

Quand on ne peut pas se voir, on peut s’entendre

Quand on ne peut pas se faire de câlins, on peut se toucher à travers des histoires

Quand on ne peut pas se prêter des livres, on peut les raconter

Ce n’est pas un virus qui va nous empêcher de partager nos coups de cœurs, nos coups de blues et nos belles rencontres littéraires.

On avait des stocks de jeux, de livres, de séries en retard. Et bien, là, on n’avait plus d’excuses.

on a tout rattrapé (ou presque)