Clair de Runes du 23 /01/2019

Valdes

Nos histoires « doudou » Certains récits ont une place très particulière dans notre vie. On les connaît par cœur, on les a relu (rejoué, revu) un nombre incalculable de fois. Et comme les

Trois Jeux, Trois fins du monde

Valdes

Il s’agit de la trilogie Final Fantasy XIII. Eh oui Final Fantasy, encore. Mais cette série est tellement vaste qu’il est facile de trouver un lien avec chaque thématique abordée dans nos

Oniriques 2019

Valdes

Le 8,9 et 10 Mars 2019, c’est LE Festival qu’il ne faut pas rater. Soyez bénévoles et rejoignez nous : https://doodle.com/poll/5qma7t7pvzepei3p  

Clair de Runes du 21/12/2018

Valdes

La fin est pour bientôt.                                                                                                                                               Nonnnnn, pas la fin de Cyberunes, mais la fin du monde. Enfin, c’est ce que croyaient les Grecs et leur cycle de vie de 10 800 ans avant

J’aime pas la Blanche !

Valdes

Suite à une divergence d’avis sur l’emplacement que devrait avoir un livre, je persiste et signe, il devrait aller avec les livres de SF. Le livre en question, c’est 2084 de Boualem

Le jeu vidéo et la Fantasy

Valdes

  J’ai un but cette année : Vous faire jouer.   Que ce soit par le biais du JDR ou par le jeu de plateau, j’aimerais vous amener à vous intéresser à la fantasy

Clair de Rune du 13 Octobre 2018

Valdes

Putain de Dieux, sacrés Diables !                                                     

Clair de Runes du 22 09 2018

Valdes

  ill :Z.Busch. Stevenson a dit : l’important, ce n’est pas la destination, c’est le voyage. La p’tite voix  dans ma tête : Tu parles ! Si tu es cryogénisé(e)  dans une capsule  pour les

STAIRWAY TO HELL Thomas DAY Édition Le...

Valdes

Thomas Day est connu pour sa dilogie  (2 livres) « La Voix du Sabre » où il visite un Japon médiéval fantasmé et pour  « L’instinct de l’équarisseur » où il réécrit les aventures de Sherlock

Agata KAWA-Rêver les yeux ouverts

Valdes

          J’ai rencontré il y a peu de temps, une femme avec qui les minutes m’ont paru être des secondes.            On entre en résonance avec  son travail comme on rentre dans